L’éponge Konjac, ma meilleure amie // The Konjac Sponge, my best friend

Bonjour!
Aujourd’hui je souhaite vous parler de l’éponge Konjac. C’est une éponge naturelle, faite de fibres de racine Konjac, d’origine asiatique. Elle a fait son grand début chez nous en 2014, mais est utilisée depuis plus de 1500 ans chez les Japonais et les Coréens, en cosmétique ainsi  qu’en cuisine! (oui, la racine de Konjac se mange aussi!)
À quoi sert-elle?

kuu-konjac-sponge-deep-cleansing.jpg
Source: http://www.biome.com.au

 

C’est une éponge à la texture caoutchouteuse, très rebondie, qui permet une exfoliation quotidienne et douce, mais qui nettoie la peau en profondeur. Je l’adore car utilisée quotidiennement, elle permet d’éviter d’avoir les pores bouchés et elle parfait le démaquillage. Elle est néanmoins si douce qu’elle est très bien tolérée par les peaux sensibles! Je l’utilise quotidiennement depuis 1 an et demi et j’en suis folle! Cette éponge peut se garder environ trois mois (conservée à l’air libre et dans un espace aéré), et s’utilise seulement avec de l’eau ou avec le nettoyant de prédilection. Avec le celui que j’utilise (en général l’huile nettoyante de chez Florame), une simple goutte sur l’éponge permet de faire mousser le produit comme jamais, ce qui fait que ma bouteille dure beaucoup plus longtemps! Il suffit de la laisser pendre ensuite, et voilà! Attention, il se peut qu’elle devienne dure comme un caillou lorsqu’elle est sèche et c’est tout à fait normal, une minute sous l’eau et elle reprend son aspect caoutchouteux ! C’est un produit biodégradable, vegan (pour les marques bio en tout cas), eten fibres naturelles! Des marques en proposent même infusée d’actifs pour convenir à tous les types de peaux, comme avec du charbon actif ou de l’argile verte pour les peaux grasses ou à problèmes, avec de l’argile rose pour peaux sensibles, mais je trouve que l’éponge basique (la blanche) suffit pour répondre aux besoins de la peau.

types-of-konjac-sponges-copy
exemple de différentes éponges.  // source: http://www.citizensofbeauty.com

(blanche : peaux très sensibles
verte: peaux mixtes
rose: peaux sensibles + matures
noir: peaux acnéiques
rouge: peaux ternes + matures)

Vous pouvez vous les procurer ici: http://www.bazar-bio.fr/26_konjac-sponge-company http://www.mademoiselle-bio.com/eponge-konjac-absolution.html http://www.mademoiselle-bio.com/eponge-de-konjac-eau-thermale-jonzac.html#idTab2 (cette dernière est apparemment faite avec de la poudre de konjac au lieu de la fibre, mais à vrai dire je n’ai pas réussi à trouver la différence, je l’ai testé, et elle est aussi très bien!)

Voila voila, c’est tout pour aujourd’hui!
Bisous à toutes et à tous!

ENGLISH VERSION AFTER THE JUMP

Lire la suite

Publicités

Ma routine beauté du soir: démaquillage à l’huile et layering.

Bonjour!

Aujourd’hui je reviens vous parler du démaquillage à l’huile, et de la méthode du layering, qui font partie intégrante de ma routine beauté du soir.

Tout d’abord, on ne soulignera jamais assez qu’il est primordial de se démaquiller tous les soirs. TOUS.LES.SOIRS. Pour laisser la peau respirer et lui permettre de se régénérer, il est nécessaire qu’elle soit propre et hydratée. Si l’on oublie de se démaquiller, les pores peuvent se boucher, ce qui résulte en boutons et teint terne, des cellules qui se régénèrent mal, et un vieillissement précoce de la peau (rien que ça).

La méthode que je pratique tous les soirs est celle du layering (= technique des couches/ du millefeuille). C’est une méthode qui nous vient d’Asie et qui consiste en la multiplication de nettoyants doux et de sources d’hydratation.

Première étape: démaquillage avec un corps gras, préférablement une huile (il n’y a rien de plus pur et naturel!), mais un baume peut aussi convenir. Appliquez une petite noisette d’huile ou baume, et massez la peau, en insistant sur les zones très maquillées, notamment les yeux et les cils si vous mettez du mascara. L’huile de coco ne me pique pas du tout les yeux et dissous très bien le mascara, je ne saurais me prononcer sur d’autres produits ou baumes car beaucoup contiennent de l’alcool. Cette étape n’est pas obligatoire si vous ne vous maquillez pas, un nettoyant et un hydrolat suffiront.
{Oubliez l’eau micellaire si vous recherchez une routine beauté naturelle. À long terme, l’eau micellaire décape la peau.}

Pour une routine en douceur, l’huile est beaucoup plus adaptée. Elle dissout le maquillage, ne pique pas, et peut s’utiliser sans cotons (donc meilleur pour l’environnement!). J’utilise l’huile de coco, car comme elle est très grasse et liquide, elle glisse vraiment sur la peau et ne tire pas, ce qui me permet de masser vraiment mon visage afin de décoller tout le maquillage et la saleté. Vous pouvez utiliser l’huile de votre choix, comme l’huile d’olive, d’amande douce, abricot etc, mais pour avoir testé avec l’huile de jojoba, je ne l’ai pas aimée pour démaquiller. Si vous utilisez un baume, même utilisation, vous pouvez l’appliquer sur un coton ou avec vos doigts et masser votre visage afin d’enlever le maquillage. (j’utilisais avant le lait nettoyant confort à l’amande, vraiment pas mal).
Mais pour moi, l’huile de coco est vraiment idéale. Pour celles qui auraient peur que ce soit trop gras pour la peau, n’ayez crainte, l’étape d’après y remédie 😉

Deuxième étape: J’émulsionne l’huile avec de l’eau tiède. Cela permet de bien décoller les impuretés. Ensuite, je passe sur mon visage un gant ou un carré de tissu humidifié avec de l’eau chaude. L’eau chaude permet de dissoudre l’huile, et il ne vous restera pas de film gras sur la peau, donc pas de risque que l’huile de coco, qui est comédogène, bouche vos pores.

Troisième étape: (eh oui!) Le nettoyage. Je nettoie ensuite ma peau avec un nettoyant sans savon. Les deux premières étapes servaient au démaquillage, et maintenant on nettoie la peau pour la nettoyer des impuretés et de la pollution. C’est particulièrement nécessaire en été, lorsqu’on applique de la crème solaire, il est important bien nettoyer la peau des filtres chimiques et physiques UVA et UVB. Pour les flemmardes, cette étape peut éventuellement être sautée, même si je pense qu’il est important de parfaire le nettoyage… Si vous êtes pressées, allez directement à l’étape 5 🙂 J’utilise un nettoyant doux de chez Florame, vous pouvez prendre votre produit chouchou, une mousse nettoyante, un savon doux etc. Avec mon éponge Konjac, ma peau est vraiment bien nettoyée mais pas décapée!

Quatrième étape: Une lotion ou un hydrolat. C’est une étape optionnelle, mais que j’apprécie vraiment car je trouve que les hydrolats sont vraiment bénéfiques pour la peau. (premier article de notre circulaire…), et permet d’apporter une hydratation supplémentaire à la peau.

Cinquième et dernière étape: Hydrater la peau avec une huile ou une crème. En fonction des besoins de votre peau, vous pouvez appliquez l’huile de rose musquée (peaux sensibles et matures), l’huile de jojoba (pour tous types de peaux, huile assez légère), de l’huile d’avocat, d’amande douce, d’argan, grenade, abricot… L’idéal est de tester plusieurs huiles afin de trouver celle qui nous convient le mieux. (astuce: aroma zone vend des fioles de 10ml de toutes les huiles, pour environ 1€, qui permet de les tester avant de s’engager dans un grand format!)
En plus de votre huile, vous pouvez rajouter à cette étape un soin pour le contour des yeux, et un sérum, en fonction de l’état de votre peau, et pour les plus motivées!

C’est vrai que cette routine peut paraître longue et fastidieuse, mais pour moi c’est un vrai moment de bien être, que je ne rate jamais et que je pratique avec plaisir tous le soirs. Certaines penseront que c’est une perte de temps, mais je vois vraiment les résultats sur ma peau depuis que je pratique cette méthode.
ATTENTION: Si vous n’utilisez que des produits cosmétiques conventionnels et non naturels, je ne recommande vraiment pas cette méthode, car vous multiplierez l’apport de produits chimiques et de perturbateurs endocriniens, et vous mélangerez des produits qui font mauvais ménage et vous n’obtiendrez pas la synergie harmonieuse que produit le layering avec des produits naturels. Qu’on se le dise 😉

Bisous!