I’m in love with the coco !

Aaaaaaah … l’huile de coco! Les possibilités d’utilisation de cet élixir magique sont infinies! On s’en badigeonne, on la consomme vierge et bio, et on la trouve dans la plupart des grandes surfaces et magasins bio (au rayon huiles ou bio ou diététique selon les enseignes).

IMG_0172-26-26

Voici comment elle me sauve la vie au quotidien (et me permet de faire pas mal d’économies!)

  1. Cuisine
    Personnellement, j’utilise principalement l’huile de coco pour cuisiner. Cette huile, composée d’acides gras saturés, est extrêmement bonne pour la santé. Elle n’oxyde pas face à de hautes températures, résiste donc très bien à la cuisson et conserve ses propriétés (contrairement à la plupart des huiles, notamment l’huile d’olive, qu’il convient mieux de consommer crue ou à basses et moyennes températures).
  2. Démaquillant
    Si vous avez lu ma routine de démaquillage à l’huile, ici,  vous saurez que je suis accro à l’huile de coco pour cette utilisation. Au contact de la peau elle fond en un liquide très fluide, et glisse donc très bien lorsque on masse son visage pour décoller les impuretés et dissoudre le maquillage.
  3. Huile hydratante
    Pour le corps, les cheveux, les mains, les pieds, les cuticules: très peu de restrictions pour appliquer cette huile, si ce n’est d’éviter de s’en enduire les cheveux si les vôtres sont fins (car ça va les graisser!). Utilisez là plutôt en huile avant le shampoing (à appliquer aussi aux racines car cela soigne le cuir chevelu et stimule la pousse, mais veillez à bien shampouiner après pour ne pas avoir les cheveux gras).
    Évitez aussi de l’appliquer en huile hydratante pour le visage (sauf si vous avez la peau trèèèès très sèche) car cette huile fait partie de la petite famille des huiles comédogènes (des huiles qui sont tellement riches qu’elles peuvent boucher les pores et provoquer l’apparition de boutons et points noirs). Retrouvez la définition des huiles comédogènes et la liste ici.
    Vous pouvez aussi l’utiliser comme huile après soleil, huile de massage, huile pour bébé (aucune contre indication pour l’utilisation sur les bébés, au contraire, leur organisme fragile vous en remerciera! Leur peau va absorber tous les bienfaits de la noix de coco 🙂 )
  4. Bain de bouche (Oil pulling)
    Si vous ne connaissez pas l’oil pulling, il s’agit d’une ancienne pratique ayurvédique permettant d’extraire les toxines présentes dans la bouche afin d’avoir une meilleure hygiène buccale.
    À faire le matin, avant de manger: faites un bain de bouche avec l’équivalent d’une grosse cuillère à café (en douceur, pas besoin de forcer comme avec un bain de bouche traditionnel, l’idée étant de tenir pendant 15 à 20 minutes. Pas plus car passé les 20minutes, les toxines extraites risquent d’être ré-assimilées). Ensuite, recracher l’huile dans la poubelle (pas dans l’évier car l’huile risque de se solidifier dans vos canalisations). Puis laver vos dents normalement.
    Les bienfaits de l’oil pulling sont: dents plus blanches, meilleure haleine, gencives moins sensibles, bon pour les maux de tête et la gueule de bois (dûment testé et approuvé par ma soeur, Mélodie!)
  5. Hygiène intime et lubrifiant naturel
    L’huile de coco peut être utilisée comme lubrifiant, mais n’est pas compatible avec les préservatifs! L’odeur n’est pas déstabilisante et il n’y a rien de mieux pour vos régions intimes respectives!
    Très bon en cas d’irritation également, appliquer l’équivalent d’un petit pois sur la zone irritée préalablement nettoyée. Soulage immédiatement!
  6. Aphtes:
    Lorsque je n’ai pas de bain de bouche à disposition, j’applique un peu d’huile de coco sur mon aphte après m’être brossé les dents, et grâce à ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes, ça m’apaise et ça aide l’aphte à se résorber!

Alors? Alors? C’est pas merveilleux? C’est simple, j’ai un pot d’huile de coco dans la cuisine, un dans ma salle de bain et un dans ma chambre!

IMG_0162-17-17

Crazy for coco! 😉